528Hz*_2018

528HZ, or Amulet incubator, is an installation emitting a 528hz sound frequency on an Fortune cookie.

« 528Hz. «

Mathieu elaborates the essential of his practice on « the mise en abîme » of the belief, and in the form of performance, questions our relationship to the invisible and the « intimate ».

In a context halfway between the laboratory and a celebration, the installation « 528Hz » is played in several sequences.

The first is that of Fortune Cookies, small perishable cookies of current and symbolic consumption. It stimulates them via radio waves at the stable frequency of 528 Hz. In the alternative (post-war) culture, this frequency would have the property of healing, or even of repairing the DNA. It would even be considered as the frequency of love. Matthieu Zurstrassen seizes these elements and questions: Could this frequency be able to transform simple biscuits into contemporary amulets? And what properties will we, in turn, assign to it?

There is no need to control the veracity of the protocol. What is happening is happening in us. The challenge is not that, one way or another, Fortune Cookie is really transformed, but that we project ourselves in our desires. It reactivates therefore this unspoken belief that we all project on objects, memories or messages. He thus controls chance by giving it a particular path. These Hertzian frequencies can be seen as the means by which our fantasies become embodied and incarnate into this little popular biscuit. The Fortune Cookie thus becomes the catalyst for this invisible transformation.

Then in a logic just as offbeat, he proposes in a second time, a lottery, a chance which one would still want the elected. Under its glass bell, the biscuit « preserved » from any influence other than those of the waves, becomes a lust. And the simple fact of playing gives the object a new status: that of a unique fantasy object. Matthieu Zurtrassen, in posing this device, almost simultaneously induces a form of hope and amplifies the belief. Under a technical and scientific aesthetic, he fuels the engine of the imaginary whose sentence is the message slipped inside the biscuit.

Matthieu Zurtrassen likes balances which do not invade any of the parties. He makes a point of honor in being sure that the process is complete and for everyone. For if we find ourselves losing at the lottery, we are still winners of a crushed cake, such as an allegory of an unrealized wish.

«DE LA FORTUNE AUX COOKIES»

Dans le cadre de ses recherches sur la formation de la valeur en art, l’économiste Eric d’Espiguers en a trouvé une illustration exemplaire dans l’œuvre de Mathieu Zurstrassen exposée à la galerie Felix Frachon de Bruxelles.

Explication : « Si les artistes sont intéressés par la valorisation de leur œuvre, rares sont ceux qui consacrent réflexion réalisation d’un projet au processus même de création de valeur en art. Mathieu Zurstrassen fait partie de ce petit contingent. Son intention s’inscrit dans la lignée des tentatives artistiques de traiter ce « mystère ». Souvenons-nous de la vente par Yves Klein des « zones de sensibilité picturale immatérielle » ou de la tentative de cession de son musée contre un lingot d’or par Marcel Broodthaers. Quelques autres artistes se sont essayés sur le thème, allant de la négation de valeur jusqu’à diverses conditionnalités des transactions mettant en avant ces notions de prix et de valeur dans leur relation complexe (Rutault, Wiener, Banksy, etc.). Dans une création récente (528HZ, 2019) exposée à la galerie Felix Frachon de Bruxelles, Mathieu Zurstrassen reprend le sujet à nouveaux frais. Il envisage la création de valeur (et non la seule notion de prix) de manière complète et tout à fait originale, sous la forme d’une performance complexe à plusieurs séquences qui manifestent le processus de création de la valeur d’une œuvre. Fondamentalement la valeur vient aux œuvres du fait de leur transformation en sémiophore consécutive à leur réception par les agents de légitimation travaillant dans le monde de l’art et à l’intérêt qu’elles suscitent auprès d’amateurs d’art. C’est parce qu’elle se charge de sens, de significations philosophiques, culturelles, politiques, économiques, sociales, esthétiques, que l’œuvre acquiert de la valeur qui pourra se transformer en prix.

Mathieu Zurstrassen a pris ce processus au pied de la lettre métaphoriquement dans une démarche artistique exemplaire. Ainsi il a chargé de sens des Fortune Cookies. Ces petits biscuits ont été exposés à une émission radio sur la fréquence de 528 Hz, afin de leur conférer les qualités supposées bénéfiques de cette fréquence par de nombreuses cultures alternatives. D’un point de vue spirituel, l’artiste change ces biscuits en véritables amulettes susceptibles de favoriser la santé, le bonheur, la richesse, etc. D’un point de vue artistique, l’opération se lit comme la transmutation du cookie en sorte de ready-made aidé, par l’effet des ondes radio, en œuvre d’art chargée cette fois non de qualités physiques de guérison, mais de signification esthétique.

Le travail de légitimation artistique, de transformation en œuvre, est rendu perceptible. L’artiste révèle de manière fine le processus induit par notre croyance, notre désir, c’est dire : d’un côté, accepter, croire que le biscuit s’est chargé d’une force quasi magique par l’intervention des fréquences radios, de l’autre côté, montrer que, de la même manière, c’est notre désir fondé sur l’acceptation de la démarche artistique légitimée qui va activer la reconnaissance d’une valeur esthétique. Et ensuite d’un prix. Ainsi les deux démarches combinent le fait et notre jugement de valeur sur ce fait. Et Mathieu Zurstrassen nous immerge dans la mécanique subtile du suspens d’incrédulité, dans cet état d’esprit qui fait accepter d’entrer dans son dispositif et de transfigurer la réalité perçue en réalité voulue par l’artiste. Nous sommes là au cœur de la création de valeur. Et l’artiste ne s’en contente pas. Pour compléter son dispositif et lui donner une plus grande de consistance, il invente un rite, une procédure qui va dévoiler le second aspect de l’accession de l’œuvre au champ public, la transformation de la valeur en prix. Par le truchement d’une performance à la fois significative et gaie, il met ses fortune cookies chargés à la fois de radiométrie et de sémiotique, en loterie. Le symbole même de la valeur advenue par hasard. Ainsi la valeur de ses cookies va être prise en charge par une tombola où des joueurs contre 5 euros vont espérer gagner un Fortune cookie devenu une parfaite œuvre d’art. La performance parachève donc le cycle de création de la valeur et du prix en mettant ostensiblement l’œuvre sur le marché. En prime, l’acheteur ou l’acheteuse a l’heureuse surprise de découvrir le petit aphorisme plein de sagesse du Fortune Cookie, ce qui en assure toute l’authenticité, assurément. »

Eric d’Espiguers, Valeur et prix mis en œuvre dans 528Hz de Mathieu Zurstrassen, ArteDigma, inedit, 29/03/2019

Size: 25x25x60cm.

Press:
http://chambaud.net/?p=320

http://www.sporobole.org/fake-milkshake-et-fortune-cookie/
Nathalie Bachand, Directrice des Savoirs @Sporobole Québec-CA, 24 Avril 2018.